littérature

Rien à voir avec le KC, des choses importantes à dire, des liens interessants, des patatis et des patatas... C'est ici!

Modérateur: Abdellah

littérature

Messagede Florence BERGER le Mar Juin 26, 2012 11:17 pm

"L'essentiel est invisible pour les yeux." Antoine de Saint-Exupéry.
Avatar de l’utilisateur
Florence BERGER
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 6602
Inscription: Ven Aoû 15, 2003 5:11 pm
Localisation: Saint-Galmier (Loire)

Re: littérature

Messagede V2F le Ven Juil 06, 2012 2:33 am

Excellent Flo!
Faudrait mettre en chanson! 8)
Tu nous fais une trade ?

:yol:

-------------------------------

The Ophthalmologist


We are in a very dark room.
He has the air of one not gone above
For years; his whisper shows
He is completely in command down here.
So I commend myself into his gentle fingers
That play around my head more intimately
Than most men’s should do, the trembling
At my ear, the pressure on my temples,
Making me turn profile from side to side,
The touch testing my neck.
He has many categories of sight, ranged
In little boxes, a long, a short, an astigmatism
In a prism of glass. His machinery
Flickers an instant before me, lenses
You’d love to turn in your hand
Like ovals of limestone, waxy as opal.
All the kingdoms he shows me of letters
From their different angles: bold,
Crabbed, melancholic. I peer through
The thicknesses, pitting myself guiltily
Against the deft fingers, the deferential mask.

Half an hour’s enough to pinpoint all my weaknesses;
How to correct blur, squint, failure to see things
As they really are. I’ve grown to like
The shadowiness with which we work,
How outlines turn to sculpture, the world
Dividing into lamplight and the dark.
When he throws wide the door, I cannot rise
Towards the greening surface;
Under the desks and curtains the eye-doctor
Offers the lure of many visions,
The honey of his systems underground.


HILARY DAVIES (1987)
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Re: littérature

Messagede Florence BERGER le Ven Juil 06, 2012 1:47 pm

oui : je suis en vacances de puis la fin de la matinée; je devrais pouvoir vous faire ça ...
"L'essentiel est invisible pour les yeux." Antoine de Saint-Exupéry.
Avatar de l’utilisateur
Florence BERGER
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 6602
Inscription: Ven Aoû 15, 2003 5:11 pm
Localisation: Saint-Galmier (Loire)

Re: littérature

Messagede Lisa le Ven Juil 06, 2012 3:42 pm

Coucou Flo !

Merci pour ce texte et pour la traduction à venir. 8)
Avatar de l’utilisateur
Lisa
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 819
Inscription: Lun Jan 14, 2008 11:22 am
Localisation: Dijon

Re: littérature

Messagede Florence BERGER le Ven Juil 06, 2012 7:54 pm

Voilà (que l'auteur me pardonne pour cette traduction loin d'être parfaite):


L’ophtalmologiste

Nous sommes dans une pièce très sombre. Il a l’air de quelqu’un qui n’a pas fait surface depuis des années ; son murmure montre qu’il est complètement aux commandes ici-bas. Alors je m’en remets à ses doigts légers qui s’agitent autour de ma tête de manière plus intime que ceux de la plupart des hommes ne devraient le faire, le tremblement à mon oreille, la pression sur mes tempes qui m’indique me tourner de profil d’un côté à l’autre, le contact qui vérifie mon cou. Il a beaucoup de catégories de défauts de vision, classées dans des petites boîtes, une hypermétropie, une myopie, un astigmatisme dans un prisme de verre. Son équipement vacille un moment devant moi, des lentilles qu’on aimerait faire tourner dans ses mains comme des cailloux ovales, opaques comme de l’opale. Il me montre tout un univers de lettres diverses : en caractère gras, en pattes de mouche, mélancolique. Je regarde à travers les épaisseurs me mesurant avec culpabilité aux doigts habiles, au masque respectueux.

Une demi-heure lui suffit pour mettre le doigt sur toutes mes défauts ; comment corriger le trouble de la vue, le strabisme, ce qui empêche voir les choses comme elles sont réellement. J’ai fini par aimer l’environnement indistinct avec lequel il travaille, comment les contours se transforment en sculpture, le monde se partageant entre la lumière de la lampe et le noir. Quand il ouvre grand la porte, je ne peux pas refaire surface et me réaccoutumer à la lumière du jour ; derrière les bureaux et les rideaux, l’oculiste offre l’attrait de visions diverses, la douceur de son environnement obscur.
"L'essentiel est invisible pour les yeux." Antoine de Saint-Exupéry.
Avatar de l’utilisateur
Florence BERGER
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 6602
Inscription: Ven Aoû 15, 2003 5:11 pm
Localisation: Saint-Galmier (Loire)

Re: littérature

Messagede Lisa le Sam Juil 07, 2012 4:37 pm

Merci Flo, c'est sympa !

J'aurais lu ce poème l'année dernière, je n'aurais pas accroché car je ne voyais vraiment rien de poétique chez les ophtalmos...
Mais depuis quelque temps, et grâce à toi qui m'a trouvé un super médecin... j'aurais envie de lui écrire un poème tous les jours ! :o

Bises et bonnes vacances. :love:
Avatar de l’utilisateur
Lisa
Modératrice
Modératrice
 
Messages: 819
Inscription: Lun Jan 14, 2008 11:22 am
Localisation: Dijon


Retourner vers Discussions... Faites connaissance entre vous!

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron