Syndrome sec, sécheresse oculaire, etc...

Pour ceux dont le kératocône est associé à d'autres maladies, allergies, atopies, ...

Modérateur: Bruce Robertson

Syndrome sec, sécheresse oculaire, etc...

Messagede V2F le Lun Jan 30, 2006 6:11 pm

Comme la question est parfois posée sur le forum voici quelques informations sur les différentes formes de sécheresses oculaires:

Il existe de très nombreuses causes de "sécheresses oculaires" aux conséquences plus ou moins sévères. Certaines sont liées à une mauvaise adaptation en lentilles, à des allergies, à un dysfonctionnement du système lacrymal et d'autres sont la conséquences d'autres maladies. Le plus souvent et dans ses formes les plus graves, elles n'ont rien a voir avec le kératocône. Les choses se compliquent lorsque le patient présente à la fois un KC et un syndrome sec (xérophtalmie) car il faudra traiter séparément les deux maladies.

Les signes fonctionnels de la xérophtalmie sont des picotements oculaires, la sensation de sable ou d'un voile devant les yeux, l'absence ou l'insuffisance de larmes ou la survenue de conjonctivites. Le syndrome sec oculaire est mis en évidence par le test de Schirmer ou le test de rose Bengale.

Voici quelques exemples de "sécheresses oculaires":

AFFECTIONS DU SYSTEME LACRYMAL

SYNDROME SEC OCULAIRE (XEROPHTALMIE)


DONNEES FREQUENTES:
• LARMES ABSENCE
• PAUPIERE BORD CILIAIRE AGGLUTINATION MATINALE
• OEIL CONJONCTIVE PALPEBRALE PRURIT //PRURIT CONJONCTIVE PALPEBRALE
• LARMES SECRETION DIMINUEE
• DOULEUR OCULAIRE SPONTANEE
• PHOTOSENSIBILITE //PHOTOSENSIBILISATION
• BIOMICROSCOPIE CORNEE FILAMENTS A LA SURFACE
• OEIL ROUGE
• VISION BROUILLEE //SENSATION DE BROUILLARD VISUEL
• KERATO-CONJONCTIVITE SECHE

FORMES CLINIQUES / COMPLICATIONS:
• BIOMICROSCOPIE CORNEE ULCERATION D'APPARITION RAPIDE
• OPACITE CORNEENNE
• PRONOSTIC DEFAVORABLE//EVOLUTION PRONOSTIC GRAVE
• . ACUITE VISUELLE OEIL D. BAISSE
• . ACUITE VISUELLE OEIL G. BAISSE
• . AMAUROSE //ACUITE VISUELLE CECITE

DYSTROPHIES ET DEGENERESCENCES ACQUISES DE LA CORNEE

KERATO-CONJONCTIVITE SECHE

DONNEES FREQUENTES
• OEIL GENE //SENSATION DE GENE OCULAIRE
• SENSATION DE BRULURE OCULAIRE
• OEIL CLIGNEMENT FREQUENT //PAUPIERE CLIGNEMENT FREQUENT
• SENSATION DE SECHERESSE OCULAIRE
• SENSATION DE CORPS ETRANGER OCULAIRE
• OEIL CONJONCTIVE SECHE
• KERATITE PONCTUEE SUPERFICIELLE //KPS
• OEIL CORNEE SECHE

DONNEES SPECIFIQUES
• OEIL CONJONCTIVE COULEUR TERNE
• BIOMICROSCOPIE CONJONCTIVE ULCERATION PUNCTIFORMES
• OEIL CONJONCTIVE FILAMENTS
• BIOMICROSCOPIE CORNEE FILAMENTS A LA SURFACE
• TEST ROSE BENGALE POSITIF //BIOMICROSCOPIE CORNEE LESIONS COLOREES AU ROSE BENGALE
• TEST DE SCHIRMER POSITIF (IMBIBITION < 5MM EN 5MN)
FORMES CLINIQUES / COMPLICATIONS
• XEROSIS CONJONCTIVAL //OEIL CONJONCTIVE SECHE ET OPAQUE
• BIOMICROSCOPIE CORNEE EPAISSE
• SYMBLEPHARON //OEIL CONJONCTIVE PALPEBRALE ADHERENTE A BULBAIRE
• DESCEMETOCELE (OEIL MEMBRANE DE DESCEMET HERNIEE)


KERATITE PONCTUEE SUPERFICIELLE (KPS)

MALADIE(S) FREQUENTE(S)
DONNEES FREQUENTES
• DOULEUR OCULAIRE
• BLEPHAROSPASME //PAUPIERE FERMETURE CONTRACTURE
• PHOTOPHOBIE
• LARMOIEMENT
DONNEES SPECIFIQUES
• BIOMICROSCOPIE CORNEE
• BIOMICROSCOPIE CORNEE APRES INSTILLATION FLUORESCEINE

Il existe une association sur le "Syndrome Sec Oculaire". Le site est très bien fait et donne une foule d'explications. :!:

Voici le lien:
http://keratos.neuf.fr

Vincent
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede stephanie Gomez le Mar Mai 30, 2006 7:56 pm

Concernant le dysfonctionnement du film lacrymal.

J'ai subit un test de rupture du film lacrymal (B.U.T.)qui permet de mesurer le temps que met le film lacrymal à se rompre sur la cornée. 6 secondes.
Le test de shirmer permet lui de mesurer le degré d'humidité de la cornée et de la conjonctive.

Les orifices issus des petits canaux lacrymaux situés sur les bords internes des paupières peuvent être la cause de la sécheresse oculaire. dans mon cas, il semblerait que ces canaux soient anormalement atrophiés et que l'amas de lipides sécrétés par les glandes lacrymales (meibomius) soient comme figés.
un truc qui peut paraître simple : appliquer des compresses chaudes sur les paupières fermées ou( pratiquer le hammam) et frotter doucement ensuite la base des paupières pour laisser les lipides s'évacuer dans l'oeil. cette fine couche permet d'éviter l'évaporation des larmes...après ce simple test, je suis passée à 12sec.

je sais qu'il peut également s'agir d'un obstacle sur les voies lacrymales. un examen médical pourrait sans doute permettre d'en rendre compte.

Vincent a également soumis un dossier concernant la sécheresse oculaire qui donne plusieurs autres raisons impliquant la sécheresse oculaire .
"LENTILLES" :

- Abus de cosmétiques incluant surtout les crèmes à base de trétinoïdes,
- oestrogènes (Ex : pilule contraceptive fortement dosée)
- etc etc
Avatar de l’utilisateur
stephanie Gomez
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 584
Inscription: Jeu Mai 13, 2004 9:06 pm

Messagede V2F le Mer Mai 31, 2006 3:05 pm

Merci Stéphanie pour cette très intéressante info ! :!:

En train de me demander si ce test de rupture lacrymale n’aurait pas un lien (plus ou moins éloigné) avec une étude réalisée au 15/20 de Paris sur le KC et les larmes ?
Je vais me renseigner sur ce sujet auprès du Pr Malecaze. Sinon, tu trouveras par MP les coordonnées d’un adhérent qui a passé un test. ;-)

En attendant, tu pourrais évoquer le sujet avec ton oph afin de pratiquer des examens complémentaires. Si ça se trouve, ton intolérance aux lentilles est liée à ces petites durits encrassées. (Tu vas pas boire 12 L de flotte par jour pour évacuer cette difficulté ! lol)

Voici un pdf qui complète ce dossier sur la sécheresse oculaire et le travail sur écran d’ordinateur. Il donne également des explications sur le film lacrymal et sa fréquence de renouvellement dont parle Stéphanie (100ème de seconde):

http://www.inrs.fr/INRS-PUB/inrs01.nsf/ ... e/tc88.pdf

Edit: ----------------------------------------------------------------------------

Entendons-nous bien, + ou - éloigné:

En train de me demander si ce test de rupture lacrymale n’aurait pas un lien (plus ou moins éloigné) avec une étude réalisée au 15/20 de Paris sur le KC et les larmes ?
Dernière édition par V2F le Mer Mai 31, 2006 6:52 pm, édité 2 fois.
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede stephanie Gomez le Mer Mai 31, 2006 4:59 pm

je ne savais pas que les 15/20 faisait une étude mais il est clair que mon problème d'adaptation est directement lié.
En effet, la paupière contient 30 glandes qui s'ouvrent au bord de la paupière pour produire un liquide huileux qui correspond à la partie lipidique des larmes. si la sécrétion devient épaisse, elle reste dans la glande et les larmes s'évaporent trop vite.

oui , je bois 2L d'eau maintenant lol , ce qui n'était pas le cas avant. mais sachant qu'il faut au moins je crois 6 mois pour que l'effet s'en fasse ressentir...et nettoyage des paupières avec Blephagel (sur les conseils de Bruce).

je ne sais pas si des techniques opératoires existent pour venir à bout de ce problème ?qui semble anodin mais qui finalement me pourrit la vie pour supporter mes lentilles.
Avatar de l’utilisateur
stephanie Gomez
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 584
Inscription: Jeu Mai 13, 2004 9:06 pm

Messagede V2F le Mer Mai 31, 2006 9:13 pm

Hello Stéph,

L’étude menée au 15-20 (service du Pr Baudoin) ne concerne pas le test de rupture du film lacrymal, mais celui pratiqué sur des patients atteints de KC et ne portant pas de lentilles de contact. On place alors un patch (genre buvard) sur la cornée, puis on analyse les cellules endothéliales au microscope électronique. L’examen est indolore et dure une seconde. J’ai demandé au passage des infos sur l’encrassage de tes durits ;-) … Comme il était en déplacement, il nous donnera de la doc à son retour. Pas de souci pour tes compresses d’eau chaude, qui en effet limitent la viscosité, à condition que tu ne les places pas directement sur ta cornée…

Vincent
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede stephanie Gomez le Mer Mai 31, 2006 9:27 pm

:shock: sur les cornées ? non non.. les glandes en causes sont sur le derme des paupières..
Avatar de l’utilisateur
stephanie Gomez
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 584
Inscription: Jeu Mai 13, 2004 9:06 pm

Messagede V2F le Mer Mai 31, 2006 10:54 pm

Oui les paupières. C'est bien ce que je voulais dire. On se sait jamais... :wink:
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede NADIA le Jeu Juin 01, 2006 12:02 pm

V2F a écrit:L’étude menée au 15-20 (service du Pr Baudoin) ne concerne pas le test de rupture du film lacrymal, mais celui pratiqué sur des patients atteints de KC et ne portant pas de lentilles de contact.Vincent


Elle est fini cette etude ? Il n ont pas voulu de moi, :cry: Je n ai pas eu de nouvelle depuis..... :?:
Avatar de l’utilisateur
NADIA
Modératrice / Protocole recherche
Modératrice / Protocole recherche
 
Messages: 243
Inscription: Mer Mai 04, 2005 5:11 pm

Messagede V2F le Jeu Juin 01, 2006 3:33 pm

En effet Nadia, d'après ce que j'ai compris, l'étude est terminée. Il ne fallait que très peu de candidats. Nous aurons les résultats à la rentrée. ;-)
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede NADIA le Jeu Juin 01, 2006 5:32 pm

Dommage, :? pour la prochaine....
Avatar de l’utilisateur
NADIA
Modératrice / Protocole recherche
Modératrice / Protocole recherche
 
Messages: 243
Inscription: Mer Mai 04, 2005 5:11 pm

Messagede action le Jeu Juin 01, 2006 6:52 pm

Bonjour,

Je suis allé au 15/20, il y a environ une semaine pour faire un prévèlement afin de chercher un agent inflammatoire sur la cornée à la demande du Professeur Malecaze. Il m'a dit que des recherches étaient en cours à ce sujet et que cet agent avait déjà été identifié sur quinze yeux.

Ne t'inquiéte pas Nadia, je pense que si d'autres volontaires sont requis, il le signalera à Vincent.

Ce qui est dommage, c'est que lorsque j'y suis allé, la responsable de l'étude était malade et c'est donc un remplacent qui a fait le prélèvement. On m'a demandé de la rappeller à son retour, j'aurai alors sans doute plus de renseignements, alors.

Je vous tiens au courant.
Avatar de l’utilisateur
action
Adhérent
Adhérent
 
Messages: 19
Inscription: Mer Mai 03, 2006 3:15 am
Localisation: Paris

Messagede stephanie Gomez le Ven Juin 02, 2006 10:18 am

il s'agit d'une meibomite. C'est la conséquence a priori d'une kerato conjonctivite atopique.
J'avoue être un peu larguée. je vais voir qui dans ce cas là ? mon ophtalmo sur grenoble ne semblait pas bien au courant à ce sujet. les sites internet ont fini par me faire flipper quant aux conséquences qu'entraînent la meibomite. Vincent, je n'ai reçu en MP au fait. Merci.
Avatar de l’utilisateur
stephanie Gomez
Responsable région Sud-Est
Responsable région Sud-Est
 
Messages: 584
Inscription: Jeu Mai 13, 2004 9:06 pm

Messagede V2F le Ven Juin 02, 2006 6:54 pm

Stéph a écrit:il s'agit d'une meibomite. C'est la conséquence a priori d'une kerato conjonctivite atopique.


Ou bien pas seulement une conséquence, mais qqchose d'associé. ;-)

Aucune raison de "flipper" en lisant certains sites Internet… qui évoquent peut-être la meibomite, (chalazion par exemple) mais en aucun cas ton cas particulier. Les causes de conjonctivites sont très nombreuses et si tu veux te faire peur j’ai en cartouche des photos et des vidéos bien gores ! :lol:
Ce qui compte, c’est le déficit du renouvellement de ton film lacrymal. Comme je te l’expliquais par bigophone, des tests bactério peuvent être utiles et aider ton oph à traiter ce problème.

Merci Action pour tes infos! :o

Vincent
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede V2F le Dim Juin 04, 2006 4:21 pm

Comme promis Stéphanie, voici un article sur le traitement des conjonctivites bactériennes co-rédigé par le Pr Jean-Paul ADENIS (CHU de Limoges) en collaboration avec les laboratoires THEA. Ton problème de chalazion est évoqué dans ce dossier (en page 9). J'espère que ton toubib trouvera rapidement un traitement. Tes échecs d'adaptation en lentilles passent peut-être, en partie, par là… :?:

Vincent


CONJONCTIVITES BACTERIENNES
www.keratocone.info/recherche/doc/conjo ... e_bact.pdf

Document réservé aux adhérents.
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede V2F le Mar Juin 13, 2006 2:27 am

Hello,

Un autre article concernant la sécheresse oculaire et les altérations du film lacrymal évoquées par Stéphanie. ;-) :!:

Ce document ne concerne pas spécifiquement le KC, mais donne de précieuses indications sur la gestion des sécheresses oculaires dans l’adaptation en lentilles de contact. A lire absolument!


Le syndrome de sécheresse oculaire chez un porteur de lentilles est fréquent.
Il est donc impératif de détecter une altération du film lacrymal avant toute adaptation. Chez un patient déjà porteur se plaignant
d’inconfort, le diagnostic de sécheresse oculaire prendra aussi toute son importance.
Il est primordial d’établir, dans la mesure du possible, une étiologie précise du syndrome sec et de la traiter, comme chez un patient
non porteur de lentilles. Chez un porteur de lentilles, la priorité sera donnée aux lentilles dont le matériau est plus hydraté (hydrogels incorporant des composants particulièrement hydrophiles)
ou aux silicone-hydrogels (résistant mieux à la déshydratation), ainsi qu’aux produits d’entretien “à action hydratante renforcée”.
Par ailleurs, il existe plusieurs facteurs favorisant ou aggravant la sécheresse oculaire du porteur de lentilles. Il est important
de les rechercher et d’agir au niveau de chacun, par exemple au niveau de l’ergonomie du travail.
Des agents mouillants sans conservateurs ainsi que les compléments alimentaires peuvent aussi avoir un rôle non négligeable dans l’amélioration de l’inconfort.


Lire la suite:
www.keratocone.info/recherche/doc/secheresse.pdf
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Suivante

Retourner vers Kératocône et maladies connexes...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité