Les traitements du rejet de greffe de cornée...

Mais aussi, les problèmes liés aux dons de cornées...

Modérateurs: Claude, action, yarsky, françois

Les traitements du rejet de greffe de cornée...

Messagede V2F le Sam Avr 21, 2007 2:29 pm

Les traitements du rejet de greffe de cornée

Image

Le numéro 127 de la Revue Revoir (bulletin de la Banque Francaise des Yeux) consacre un article sur le rejet.

- Le rejet de greffe de cornee : qu'est-ce que c'est ?
- Comment savoir quand un rejet survient et quelle est I'évolution naturelle ?
- Les traitements préventifs
- Les patients a risque normal de rejet
- Les patients a risque élevé de rejet
- Les traitements curatifs
- Traitement curatif par voie locale topique
- Traitement curatif par voie systémique
- Conclusion


Vous trouverez également le superbe témoignage d'Yvonne Roignant, responsable de l'association en Bretagne, qui a organisé avec ses amis cyclistes une "KératoRandonnée" de 497 km pour faire connaître le kératocône et le don de cornée! :!: :!: :!:

Vincent

------------------------------------------------------------------------------------

Voici l'Edito du Pr Marc Muraine (CHU de Rouen)


Chers lecteurs

L’article scientifique de ce numéro est consacré au traitement du rejet de greffe de cornée et a été confié au Docteur Jean-Louis Bourges du service d'ophtalmologie de I'Hôtel Dieu de Paris (Pr Gilles Renard), grand spécialiste dans ce domaine. Il s'agit d'un domaine de recherche très important car il s'agit du principal facteur d'opacification de la greffe de cornée. Ce rejet survient dans 10 a 18 % des cas de greffe et le plus souvent au cours de la première année. Son éventualité rend nécessaire la mise en route d'un traitement préventif, le plus souvent sous la forme d'une corticothérapie locale maintenue pendant une année.
Un certain nombre de nouvelles molécules sont par ailleurs a I'étude afin d'améliorer I'efficacité du traitement préventif dans les situations à haut risque de rejet. Ainsi, des traitements immunosuppresseurs puissants dont la cyclosporine peuvent être administrés sous forme locale, ce qui évite leurs effets indésirables généraux. En cas de rejet avéré, la mise en route d'une corticothérapie locale, voire générale, doit être urgente afin d'éviter I'évolution vers I'échec définitif du greffon.

Ce numéro est par ailleurs I'occasion de vous présenter le témoignage poignant d'Yvonne Roignant, porteuse d'un kératocône, et qui sait avec les mots justes nous faire ressentir le retentissement
de cette maladie sur sa qualité de vie. La justesse de son texte vis-à-vis du kératocône et de la greffe de cornée, sa volonté d'investissement personnel auprès des associations kératocône et de la Banque Française des Yeux renforcent et encouragent les acteurs de la greffe dans leur travail quotidien.

Pr Marc Muraine,
rédacteur en chef

Revoir avril 2007


Télécharger le Pdf:
http://www.forum.keratocone.net//images/Revoir_127.pdf
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Retourner vers La chirurgie, la greffe de cornées, les soins post-opératoires...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron