La cornée synthéthique...

Forme familiale, thérapie génique, cornées artificielles...

Modérateur: Anne

La cornée synthéthique...

Messagede V2F le Mar Aoû 05, 2003 3:01 pm

Historique

Guillaume Pellier de Quengsy (1750-1835) évoca dès 1789 la possibilité de remplacer la cornée malade par une cornée synthétique, projet qui est toujours en développement aujourd'hui.

C'était un ophtalmologiste réputé de Montpellier, en France,qui publia un ouvrage de référence intitulé "Précis ou Cours d'Opérations sur la Chirurgie des Yeux", en 1789. Ce livre contient la première description d'une méthode de traitement des cornées opaques, en plaçant une kératoprothèse (nouvelle cornée) à la place de la cornée malade.

Pellier de Quengsy imagina une cornée artificielle réalisée à partir d'un fragment de verre placé dans un anneau d'argent, et suturée à la sclère grâce à des fils de coton. Son livre contient des planches décrivant les instruments nécessaires et la technique envisagée.

Par la suite Erasmus Darwin (1731-1802) envisagea la trépanation de la cornée, ce qui ouvrit la voie aux greffes de cornée.

Dans les années 1970 on utilisa des kératoprothèses de Strampelli qui donnaient parfois des résultats intéressants.

Un chapitre de ce site est dédié à l'histoire de la greffe de cornée etun autre présente la greffe de cornée actuellement.

De nos jours, plusieurs équipes dans le monde travaillent à la réalisation de cornées synthétiques, mais il faut savoir qu'il s'agit là d'un travail difficile car de nombreux problèmes surviennent dans ce type de chirurgie.

Ce type de cornée doit posséder des qualités chimiques pour résister aux agressions, et des qualités physiques pour résister au frottement régulier des paupières.

La mise en place d'une telle kératoprothèse permet de ne pas toucher au segment antérieur et de laisser en place le cristallin. Il leur a même été possible de réaliser une chirurgie de la cataracte chez un patient qui avait bénéficié d'une cornée artificielle.

On se tourne actuellement vers des cornées synthétiques qui ont une optique entre 7 et 8 mm de diamètre, une épaisseur entre 560 µ au centre et 590 en périphérie, et qui ont une structure artificielle hybride. On utilise des matériaux poreux qui sont colonisables par les cellules du receveur. L'optique des cornées de ce type est constitué de polydiméthylsiloxane traité en surface au plasma froid par du polyvinylpyrolidone, ce qui entraîne une structure optique hydrophile.

La prochaine étape est d'obtenir des prothèses épithélialisables qui donneront une plus grande stabilité à ces prothèses. Nous n'en sommes pour l'instant qu'au stade de l'expérimentation animale. Sur le singe en particulier...
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

La cornée biosynthétique, un greffon d'avenir ?

Messagede po_f le Jeu Déc 11, 2003 10:56 pm

De bonnes nouvelles pour l'avenir

Unarticle est paru dans le nouvel Obs sur les greffes de cornées Biosynthètique je vous le transmet :

" Des médecins canadiens ont réussi à créer une cornée biosynthétique ayant les même caractéristiques optiques et visuelles que la cornée naturelle. Ce matériel pourrait à terme permettre de remplacer les cornées endommagées sans faire appel à un donneur.Le Dr Franck Li et ses collègues de l’Institut de l’œil de l’Université d’Ottawa (Canada) ont synthétisé une cornée à partir du collagène et des polymères de type acrylamide. Ces derniers ont la particularité de favoriser la croissance de cellules à leur surface. Aux dires des chercheurs, cette cornée biosynthétique serait aussi transparente que la naturelle.

Testée in vitro, la membrane a montré son efficacité en permettant la prolifération à sa surface de cellules nerveuses. Fort de ce succès, Le Dr Franck Li a décidé de greffer cette cornée sur des porcs. Afin de tester l’intérêt de son implant cornéen, il a aussi eu recours sur ces mêmes animaux à des allogreffes, greffes faites à partir de tissu vivant.

Les deux types de greffes ont bien pris. Quelques jours après leurs implantations, un épithélium, sorte de couche cellulaire, les recouvrait déjà. En une semaine ce dernier possédait toutes les caractéristiques de la barrière protectrice de la cornée naturelle. Au bout d’un mois l’épithélium était toujours en place et intact.

Résultat plus étonnant, au bout de six semaines, contrairement à l’allogreffe, l’implant biosyntétique a permis la ré innervation du tissu greffé. Selon le Dr Franck Li, la cornée biosyntétique permettrait d’obtenir des résultats plus satisfaisant que les greffes traditionnelles.

En France, chaque année, depuis 4 ans, plus de 4000 greffes de cornées sont effectuées .La découverte du Dr Franck Li permettrait d’améliorer la qualité de la greffe tout en n’ayant pas recours aux donneurs. Il ne reste plus qu’au médecin à tester son implant sur l’homme.

Olivier Frégaville-Arcas
(5/12/2003)

"
po_f
Mini KC
 
Messages: 1
Inscription: Jeu Déc 11, 2003 10:51 pm
Localisation: Versailles

Messagede V2F le Ven Déc 12, 2003 2:01 pm

Merci Olivier pour cette article très interessant et prometteur :D
M'autorisez-vous à le mettre sur le site dans la page recherche en citant les sources ?

Bien cordialement
Vincent
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Messagede yarsky le Jeu Aoû 05, 2004 5:29 pm

Merci Olivier,

l'article est tres interessant :!: !
J'ai quandmeme une question generale (J'ai lu une info semblable sur une site anglaise lie a la KC)
On dit que les problemes tels que la kertocone sont lie au defauts d'endothelium (le cinqieme couche des cellules qui separe le stroma de...j'ai oublie qoui, qui est en dessous). ALors, si l'endotheluim est endomagé, que est souvent le cas avec la keratocone, l'endothelium commense à laisser passer des molecules (des enzymes, etc) qui detruisent la balance biochimique precieuse des autres parties de la cornee. Et, alors, si on fait une greffe d'une cornee, artificielle ou pas, il reste une possibilitée que l'endothelium continuera de laisser passer les molecules genantes... :(


Yaro.
Avatar de l’utilisateur
yarsky
Contributeur CXL
Contributeur CXL
 
Messages: 730
Inscription: Sam Juil 17, 2004 12:06 pm
Localisation: Paris

Re: La cornée synthétique...

Messagede Bob le Dim Aoû 03, 2008 12:14 pm

Up sur ce sujet !
Il y a un bout d'article dans le magazine Capital de ce mois ci (http://www.capital.fr/magazine/default.asp?revue=CCA) sur les cornées synthtetiques. Le magazine parle aussi du programme de recherche "Cornea Ingineering" qui a pour but de produire des cornées bio-synthétiques.
Affaire à suivre....!
Bob
Mini KC
 
Messages: 15
Inscription: Mar Juil 31, 2007 4:12 pm

Re: La cornée synthéthique...

Messagede V2F le Dim Aoû 03, 2008 1:24 pm

Merci Bob pour l'info! :!:
Je file l'acheter demain!
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris

Re: La cornée synthéthique...

Messagede action le Lun Sep 06, 2010 8:40 pm

Bonsoir à tous,

Une équipe suédoise a réussi à régénérer artificiellement une cornée sur des patients atteints de kératocône !!!

Voilà le résumé de l'étude http://stm.sciencemag.org/content/2/46/46ra61.abstract

et la dépêche AFP

"

Des cornées biosynthétiques implantées restaurent la vue, selon une étude clinique

(AFP) – 25 août 2010

WASHINGTON — Des cornées biosynthétiques implantées chirurgicalement ont permis de restaurer en partie la vue de certains patients, selon un petit essai clinique conduit en Suède dont les résultats sont publiés mercredi aux Etats-Unis.

Cette étude menée sur deux ans avec dix participants a montré que l'implantation de cette cornée biosynthétique, faite de collagène humain recombiné selon un procédé mis au point par la firme de biotechnologie américaine FibroGen, a contribué à régénérer et à réparer les tissus oculaires endommagés.

Deux ans après avoir été implantées, ces cornées restaient totalement fonctionnelles et avaient contribué à la régénérescence, dans l'implant, de cellules provenant de la cornée du sujet ainsi que des nerfs sectionnés durant l'intervention, précisent les auteurs de cette recherche, qui paraît dans l'édition du 25 août de la revue médicale Science Translational Medicine, publiée par le journal Science.

En outre, le réflexe de clignement des yeux et le film lacrymal, fine couche liquide maintenue à la surface de la cornée et protégeant l'épithélium, ont été restaurés chez les participants.

L'acuité visuelle s'est améliorée chez six patients, a été inchangée chez deux et a diminué chez deux autres.

Aucun n'a subi de réaction de rejet ou de thérapie immunosuppressive, fréquente chez les patients recevant des transplantations d'organes, dont des cornées.

Ces cornées biosynthétiques sont aussi devenues sensibles au toucher et ont commencé à produire des larmes normales pour maintenir l'oxygénation de l'oeil.

Les dix patients de l'étude souffraient d'un kératocône avancé, une déformation conique du centre de la cornée progressive et lente. Ils ont eu une implantation d'un cornée biosynthétique dans un seul oeil.

"Cette étude clinique est importante car elle montre pour la première fois qu'une cornée fabriquée artificiellement peut s'intégrer dans l'oeil humain et stimuler la régénération des tissus", souligne le Dr May Griffith, de l'Insitut de recherche de l'hôpital d'Ottawa au Canada, principal auteur de l'étude.

"Avec plus de recherches, cette approche pourrait permettre de restaurer la vue de millions de personnes qui attendent un donneur pour une transplantation de cornée", ajoute-t-elle.

La cornée humaine est une membrane solide et transparente de 11 mm de diamètre au travers de laquelle la lumière entre à l'intérieur de l'oeil.

Surtout formée de collagène, la cornée est la principale lentille de l'oeil et en assure quelque 80% de la réfraction.

La perte de la vue due à une maladie ou une blessure de la cornée affecte plus de dix millions de personnes dans le monde. C'est aussi la cause la plus fréquente de cécité."

Copyright © 2010 AFP. Tous droits réservés."

Bonne soirée
Avatar de l’utilisateur
action
Adhérent
Adhérent
 
Messages: 19
Inscription: Mer Mai 03, 2006 3:15 am
Localisation: Paris

Re: La cornée synthéthique...

Messagede V2F le Dim Sep 12, 2010 7:09 am

Merci Action pour cette info ! :!: :!: :!:

Jusqu'à présent les cornées artificielles sont le plus souvent des "patchs" pour des brulures ou des infections oculaires mas là, on parle de "kératocône"!
Faudra en parler à l'AG du 25 septembre!
KC: Non / OG=9/10 OD=0,05/10 Corrigés--- Bonne MAVAC !... =^.^=
Avatar de l’utilisateur
V2F
Site Admin
Site Admin
 
Messages: 7476
Inscription: Lun Juil 28, 2003 8:17 pm
Localisation: Paris


Retourner vers La recherche...

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

cron